Renforcement de l’action de la francophonie universitaire dans le domaine de la santé


De gauche à droite : M. Jean-Luc Dubois-Randé, Président de la CDMF ; M. Jean-Luc Dumas, Président de la CIDMEF ; M. Jean-Paul de Gaudemar, Recteur de l’AUF ; M. Bernard Muller, Président de la CDP ; Mme Corinne Taddei-Gross, Présidente de la CDO

L’AUF, les conférences décanales en santé francophones et françaises et l’Université numérique en santé et sports.fr ont signé, le mardi 27 juin 2017, une convention de partenariat pour renforcer leur coopération dans le domaine de la santé dans l’espace universitaire francophone.

Cette convention rassemble l’AUF, l’Université numérique en santé et sports.fr, (UNESS.fr) et les six Conférences décanales en santé francophones et françaises : la conférence internationale des Doyens de facultés de médecine d’expression française (CIDMEF), la Conférence internationale des Doyens des facultés de pharmacie d’expression française (CIDPHARMEF), la Conférence internationale des Doyens de facultés de chirurgie dentaire francophones (CID-CDF), la Conférence des Doyens des facultés de médecine de France (CDFM), la Conférence des Doyens de facultés de pharmacie de France, (CDP), et la Conférence des Doyens des facultés de chirurgie dentaire (CDO).

Elle a pour objectif de renforcer l’action de la francophonie universitaire dans le domaine de la santé dans les domaines prioritaires suivants : les maladies de la mère et de l’enfant, la gériatrie, les maladies chroniques (diabète, hypertension, obésité, maladies buccales...), les maladies infectieuses et parasitaires, le médicament et les autres produits de santé, l’innovation diagnostique et thérapeutique, la santé publique, l’éducation thérapeutique et la e-santé.

Cette démarche se veut collective, intégrant les professionnels de santé des secteurs publics et privés du monde francophone, dans une dynamique solidaire au béné !ce du développement de la santé pour tous, dont les plus démunis.
Des actions seront menées conjointement pour :

Soutenir la formation et la recherche en santé

  • Enrichir l’offre francophone de formations d’excellence, pour tous les métiers de la santé, la valoriser et la faire partager.
  • Soutenir la recherche en santé dans les pays francophones, en favorisant notamment les échanges d’étudiants et d’enseignants-chercheurs.
  • Mieux répondre aux demandes d’évaluation, de certification et d’accréditation des facultés du domaine de la santé des pays francophones sur la base de l’expertise de la CIDMEF, de la CID-CDF et de la CIDPHARMEF.

Développer le numérique universitaire francophone en santé

  • Participer à la co-construction de tous les cycles de formation en santé (formations initiales et formations tout au long de la vie), en béné !ciant de l’expertise des di"érents partenaires et en assurer la di"usion dans l’espace francophone.
  • Lancer des projets de e-formations en santé, bilingues, incluant l’enseignement du français langue étrangère, dans l’espace universitaire international.
  • Mettre en place des formations distancielles et/ou hybrides dans les domaines prioritaires, adaptées à la création d’emplois dans les métiers de la santé et répondant aux besoins des pays.

Déployer la e-santé

  • Soutenir la mise en place de programmes de promotion et de formation dans tous les domaines de la e-santé, incluant la télémédecine, la santé connectée, le big data. - Étudier la faisabilité d’une chaire francophone en santé connectée.

Renforcer la coopération multilatérale francophone en santé

  • Lancer des travaux préparatoires pour organiser des rencontres des ministres de la santé des pays francophones sur les axes prioritaires précédemment dé !nis.