Lettre aux Patients Partenaires

Bonjour à toutes et à tous,

En ces moments d’incertitude, d’interrogation et de confinement, nous ne devons, que prendre le temps de la réflexion et de nous préparer à une période encore plus difficile, que représentera la sortie de cette crise de société.
En effet, nous Patients devenu Partenaire, par notre volonté de relever la tête après avoir pris conscience de notre capacité à vivre avec notre pathologie, mais aussi utiliser nos capacités pour aider les autres et faire avancer ce changement de paradigme de notre système de santé : le Patient Partenaire, quitte son statut passif pour devenir acteur.
Pour bien engager notre reprise d’activité, nous devons nous préparer à passer à l’action.
En effet lors de notre assemblée générale extraordinaire, nous avons décidé de regrouper les patients dans des délégations régionales, la première étant celle de Auvergne Rhône Alpes.
Pour ce faire, vous devez désigner deux délégués régionaux qui siègerons au Conseil d’Administration avec un pouvoir de vote identique aux autres administrateurs, conformément à nos statuts.
Cette période de confinement n’est elle pas le meilleur moment pour réfléchir aux actions que vous voulez réaliser.
Geneviève, Sandrine et Pascale seront à vos côtés pour vous aider.
Je sais que créer un réseau national et international est un objectif ambitieux, mais quel bel engagement pour nous et les autres patients.
Les associations de patients qui sont nos partenaires ou qui vont le devenir vous permettront de jouer pleinement votre rôle de Patient Partenaire.
Je suis convaincu de notre réussite et vous pourrez constater cette évolution sur notre nouveau site qui est un outil d’échange, aussi que notre présence sur les réseaux sociaux Linkedin et Twiter.
Je vous propose d’organiser en juin une journée campagne avec des membres du Conseil d’Administration où nous pourrons profiter de nous retrouver physiquement devant un bon verre, de la bonne humeur, de la fraternité et de l’échange.
En attendant ce moment, nous continuons sur le téléphone et l’internet,
En prenant soin de vous et de vos proches.

Bernard Denis
Président de l’UFPP